Les sentiers du livre

Envoyer votre manuscrit en ligne

Me connecter

Votre Panier

0 article

Total : 0 €

Notre catalogue

  • L'Education Nationale : Un système qui exclut

    Sébastien LABLANCHE

    Encore un livre rempli de préjugés aveuglants sur l’éducation nationale et qui n’apporte aucune analyse structurée? Non ! Heureusement quand on voit ce qui se passe dans nos écoles où chaque année près de cent soixante mille jeunes quittent le système scolaire sans aucune formation. Avec la crise économique, la hausse du chômage, le sacrifice des classes moyennes et la déstructuration familiale accompagnée d’une perte des repères qui découle en partie de la déchristianisation de notre société, cette situation ne peut qu’empirer, à moins que des décisions fortes soient prises au niveau politique.
    Malheureusement nous vivons dans une société où ce sont les vieux qui ont le pouvoir et les jeunes qui sont sacrifiés, jeunes qui pourtant constituent l’avenir du pays.
    Nos élites ne proposent pas de solutions simples et efficaces car elles ne savent pas ce qu’est l’échec scolaire, aveuglées par leurs diplômes et leurs préjugés. C’est face à ce constat que l’auteur a pris la décision de faire un premier travail de compréhension de ces problèmes qui permet de comprendre les principales faiblesses de notre système scolaire et comment peut-on venir en aide aux enfants et adolescents les plus en difficulté. Sébastien LABLANCHE a voyagé partout dans ce fameux système : collège, lycée général, classes préparatoires, école d’ingénieur et université. Il a connu l’échec scolaire à plusieurs reprises et a connu les classes d’élite. Il a donc une grande expérience de la structuration de ce système, de ses principaux points faibles et également des principales causes de l’échec scolaire. A partir de données statistiques portant sur ces jeunes, l’auteur de cet ouvrage propose une vision et des solutions cohérentes et adaptées à cet échec qui est celui de nos élites, et non pas de ces jeunes sacrifiés et humiliés. 
    Il faut lire attentivement ce livre pour qu’enfin les parents et les enfants comprennent comment ce système élimine les gens et comment les différents barrages se mettent en place devant eux et quelle est la colonne vertébrale qui permet à l’élève de devenir bon partout.

     

    Voir le livre →
  • FEK BETI BE KOBA le savoirs des antiques philosophes

    Patrice AMAYINA

    Cet ouvrage s’investit dans une volonté pédagogique ethnolinguistique ouverte à tout type de publique. A travers le KOLO BETI berceau de l’opposition préfixale et suffixale alpha-oméga fondatrice des expressions philosophiques, l’humain dans sa plus haute et modeste grandeur trouvera de manière concrète ce qui fait de lui l’être qu’il est devenu. 
    L’ancien Grec qui est syntaxiquement l’un des héritiers du KOLO BETI est aussi le géniteur du latin fondateur des langues latines. Le KOLO BETI qui est d’origine phénicienne est parlé avec ses variantes dans le bassin du Congo. Comme il est démontré dans cet ouvrage, les formules syntaxiques du KOLO BETI sont omniprésentes dans la structure de tous les déterminants des langues Eurasiennes. Toutes les langues et en particulier les langues de préfixation nominale et de suffixation pronominale structurés selon l’opposition préfixale alpha-oméga qui est symbolisé par le prétendu alphabet Grec y trouveront un intérêt particulier dans leurs restructurations syntaxiques.

    Voir le livre →
  • Douloureuse rencontre

    Céline JAUBERT

    Septembre 2013 - Londres. 
    Un nouvel appartement, des études d’architecture, une colocataire : Anna MEL semble heureuse. 
    Pourtant, devant cette apparence joyeuse, se cache une profonde tristesse due à la mort de son frère jumeau dix ans auparavant. A ses nouveaux amis, dont la sublime et exubérante Katarina Hanson, sa colocataire suédoise, Anna ne dira rien de son passé et de ses relations conflictuelles avec sa mère. 
    Son séjour se passe parfaitement bien jusqu’au jour où un évènement viendra bousculer l’équilibre qu’Anna s’était créé.

    Voir le livre →
  • Le paradoxe, ma vie

    Rebecca DOUET

    Une jeune fille issue d’une famille traditionaliste décide de tout abandonner pour suivre son grand amour. Seulement voilà, au fil du temps elle va découvrir plusieurs aspects de sa personnalité qui vont l’emmener vers une incommensurable déception, de grandes souffrances… Trouvera-t-elle la force de s’en sortir ?

     

    Voir le livre →
  • Les secrets de l'indigo

    Jean-François MATTEI

    Eva Lauzier, psychiatre à Toulouse, est l’auteur de “l’universalité de Janus”, un ouvrage consacré aux incohérences de comportement provoquées chez chacun par les multiples facettes de sa personnalité. 
    Jeune, Eva Lauzier était une militante extrémiste. Le temps a passé mais, aujourd’hui encore, ses convictions régionalistes et écologistes restent très vivaces. 
    Don Carmichael a quitté le Kent pour venir s’établir en France, dans le Sud-Ouest. Depuis son départ d’Angleterre, il a laissé sans nouvelles un de ses amis qui, un jour, inquiet du silence prolongé de Donald, décide d’un voyage en France pour le retrouver. Il découvrira un Sud-Ouest secoué par une vague de violence qui semble avoir submergé son ami.

    Voir le livre →
  • Des éclats et des flots de poésies

    Chrystel PASQUET

    Ne te détruis pas,
    Ne te diminue pas,
    Crois-moi,
    Tu n’en as pas le droit.

    Et même si ton esprit,
    Se sent étouffer,
    Et écraser,
    Par le poids de ta vie.

    Et que tu te sens galérien,
    Car tu ne crois plus en rien.
    Tu es un être humain.
    Alors s’il te plaît, prends cette main,
    Qui t’es parvenue,
    Et qui t’es tendue...

    Une femme de 50 ans, ne pouvait imaginer que sa vie aurait été parsemée d’embûches. Cependant, grâce à l’amour de la vie et de sa force de caractère, elle a pu s’en sortir. Même si la vie n’est pas rose tous les jours, c’est un cadeau du ciel et il faut savoir l’apprécier, selon elle. 

    Voir le livre →
  • Elle s'appelle Angie

    Michel PACAUD

    Suite à un accident automobile, un frère et une sœur sont séparés. Le garçon plus âgé, devient commandant de police. La jeune fille devient une tueuse à gage. 
    Après un attentat, le frère recherche sa sœur.

    « Ils sont libres penseurs, larges d’esprit et tolérants. Ils abolissent certains tabous encore prisés dans les fa-milles provinciales conservatrices du bon droit mora-liste et chrétien. Ils élèvent leurs enfants dans le droit chemin, sans pour cela se priver de certains plaisirs de la vie. Ils leurs donnent une éducation correcte et suffi-sante pour en faire des êtres fiers de leur condition humaine. L’absence de ces interdits leur paraît indis-pensable pour une vie familiale moderne, unie, et cette façon ne nuit en rien à l’heureuse harmonie qui les unit… »

    Voir le livre →
  • RAPT

    Françoise Trémolières

    Cette fiction ose évoquer la rencontre, dans la violence, d’une enfant et d’un adolescent. Rencontre improbable et pourtant, sur le chemin du retour de l’école vers la maison familiale, la vie d’une petite fille et d’un garçon de seize ans, plutôt introverti, va basculer dans l’horreur et l’obsession.
    Pour l’un, comme pour l’autre, un chemin va se tracer dans le chaos et l’indicible de cette rencontre.
    Un commissaire se posera la question du : comment faire quand on a un coupable, ou qui se déclare comme tel, et, derrière ça, pas de victime ?
    On suivra et l’un et l’autre, parallèlement, au coeur de leur énigme. 

    Voir le livre →
  • Le jour du Saigneur

    Jean-François USEL

    Je me souviens de tout, chaque instant, chaque mot, à commencer par la date de notre rencontre le 19 Aout 1987, ce jour-là, j’étais monté à Panam m’acheter des skeuds, voir un petit fringue ou bien encore une déco pour mon nouvel appart.
    Why not ? C’est fête today après tout, sympa non ?
    Enfin rien de bien palpitant en ces sombres vacances, songeais je amèrement.
    Lucija, elle de son côté se rendait chez son amant, Maitre Radiguet, le conseiller financier de son mari, Arnaud Duranton, dernier descendant d’une noble famille purement parisienne.
    Grand ponte de la dope et de la prostitution, quarante ans, le teint mat, le regard sombre et dur, ce sentiment de totale puissance que procure la maille, Arnaud pressentait quelque chose.
    « C’est toujours lorsque les choses semblent aller pour le mieux qu’elles tournent mal » aimait-il à répéter.

    Voir le livre →
  • GARANCE

    Fabrice GUTIERREZ

    Garance est une jeune femme bafouée que la schizophrénie ronge petit à petit. Lorsque la maladie prend le dessus, c’est la chose qui se manifeste. La chose place son hôte au cœur d’une intrigue policière et la pousse à supprimer ceux qui s’installent dans des dérives com-portementales. Mathieu, un jeune enquêteur et Oscar, son acolyte photographe, se lancent alors à leurs trousses et fl irtent avec les frontières du fantastique. La chose et Garance guident leurs pour-suivants, au travers d’un jeu d’énigmes. Sur chaque scène de crime de mystérieux messages permettent d’identifi er la ville des prochains délits. Le sud de la France devient alors le théâtre de nombreus-es exactions que les limiers toulousains tentent d’arrêter. Tandis qu’ils éprouvent les plus grandes diffi cultés à traquer la Bête pour libérer la Belle, la providence se présente à eux. L’aide précieuse de Matéus, pionnier d’une nouvelle médecine, scientifi que de renom et spécialiste de l’hypnose, croise un jour la route de Garance. Le professeur ne connait pas encore Mathieu et son ami, la chose ne va pas tarder à les réunir.

    Voir le livre →
  • La fille de trop

    Marianne MENCES

    Dans la famille Canard je demande :
    Le père Pierre-louis, qui se contente d’un « Poupoupoupou » quand il n’est pas d’accord.  
    La mère, Carole, très belle dans ses robes cintrées, qui distribue les baisers et les claques avec la même conviction. 
    La fi lle aînée, Marica, qui travaille bien à l’école et sera chirurgien. 
    La fi lle cadette, Lili, qui n’a peur de rien ni de personne et veut sauver le monde. 
    Et puis, je demande Alice, la petite dernière, qui fait toujours tout de travers.
    A la mort de son père, Alice décide de retourner sur le chemin de son enfance et d’explorer le jeu familial. 
    Et si tout n’était qu’apparence ?

    Voir le livre →
  • Vendredi 13

    Moussa BA

    Il était une fois
    Les Liserons du 328. Une vraie forteresse.
    C’est un ensemble de logements sociaux à l’ombre de tout.
    D’après sa légende… oui, certains de ses habitants seraient maudits depuis la création des mondes marin et aérien, terrestre et autres…
    Et pourtant, la citadelle présente une vallée des merveilles, à l’exemple du célèbre fleuve côtier niçois, le Paillon, qui se jette dans la baie des Anges, à Nice. 
    Cette vallée gigantesque sépare la colline du mont Gros de l’impasse des Liserons.
    Voilà une vallée merveilleuse positionnée dans une impasse. Pour la petite histoire  des Liserons, le paradoxe manifeste a trouvé son point d’excellence.
    Vallée des Merveilles, vallée maudite, vallée oubliée de ses élus locaux à profusion ; et une explosion de chômeurs chez les jeunes ; une population  d’origines bigarrées, victime de discriminations à l’emploi en relation avec son lieu d’habitation.
    Impasse des Liserons, impasse des démons, impasse des ronrons, impasse des déments.
    Que nous réserves-tu ?
    Qu’attends-tu de nous ?
    Que devons-nous attendre de toi ?

    Voir le livre →

« ‹ Précédent 1 2 3 4 › Suivant »